Concert de Touria Hadraoui : Le Melhoun au Féminin

Ce soir, vendredi 9 mars de 19h à 22h, Dar Saïda vous convie à un concert exceptionnel de Touria Hadraoui. 

Elle chante, pense, respire et parle en arabe. L’arabe maghrébin, bien sûr, le moughrabi, celui qui fait rire les académiciens du Caire et de Damas, l’arabe des terres berbères, qu’on taxe souvent d’impur ou de dialectal, mais qui existe dans toute sa splendeur dans les vieux poèmes du melhoune, que Touria Hadraoui fait revivre à merveille. Mais aussi l’arabe dit classique, tel qu’il continue à se pratiquer de Bagdad à Beyrouth et au Caire.

La chanteuse de Casablanca a consacré sa vie universitaire aux grands philosophes arabes de l’Age d’or islamique, ce qui donne le temps et l’envie d’épouser l’âme d’une langue, aussi sophistiquée soit-elle. « Avant Ibn Rochd et les autres grands philosophes arabes, mon premier choc fut d’entendre, à l’âge de 9 ans, la voix d’Oum Kalsoum, raconte-t-elle. Je ne comprenais pas tout ce qu’elle disait, mais elle m’a ouvert les oreilles, le cœur et l’esprit. »

Le melhoune ! Le maître mot est lâché, Touria Hadraoui peut en parler des heures. Du genre musical lui-même, né au IXe siècle dans les oasis du Sud marocain pour se développer au sein des corporations des artisans des vieilles villes (Fès, Marrakech, Meknès). De ses grands poètes, qui étaient aussi compositeurs. Des textes, qui parlent d’amour, de désir, de beauté, d’ivresse de l’âme, toujours entre profane et sacré.

Date & Horaire : vendredi 9 mars de 19h à 22h
Lieu : Dar Saïda

Retour

Facebook

Partager

Concert de Touria Hadraoui : Le Melhoun au Féminin